Accueil

    Bienvenue sur notre site!

LOGO Main dans la Main FAMPINLogo de l’association Main dans la Main crée par Evy Hemmelding en Décembre 2016

 

Case de Méline
Il était une fois une petite case ronde malgache ,en « falaf »,  à Befotaka Nord.

Nous nous sommes rencontrés en 2002, dans cette case ronde de Méline , nous les voyageurs, venus d’un autre monde… Nous avons trouvé une unique pièce  qui, en fonction des moments, faisait  office de cuisine, de salon, ou de salle de réunion . La pièce avait pour tout mobilier, une table rectangulaire avec , de chaque côté , de longs bancs de bois .

Face à nous , collée à la paroi de la case, nous avons pu lire cette inscription écrite par Méline, cette femme qui a été au début de sa vie charbonnière puis paysanne dans la rizière , puis sage-femme mais surtout une femme  viscéralement »engagée » dans le combat pour la vie.

Phrase case de Méline
 

        « Je n’ai rien choisi, j’ai laissé la vie couler en moi selon sa propre pente« 

Nous venions à peine d’arriver mais nous n’avons pas eu le temps de nous attarder dans la case de Méline , car assez rapidement, une femme du village est venue la chercher, en urgence , pour un accouchement. Méline nous a entraînés vers le dispensaire…( voir dans la rubrique Reportage: Journal de jacques Drouhin, Octobre 2002 à Befotaka )

Dès ce moment , notre engagement auprès de Méline a été entier , jamais démentie, notre aventure commune dure depuis près de 16 ans!

Editorial

La Culture, l’Éducation, la Santé sont les objectifs principaux du millénaire, définis en l’an 2000 par l’ONU selon lesquels chaque être humain doit avoir droit à l’égalité homme/femme et à un accès à : l’Eau, la Nourriture, l’Éducation, et l’Énergie.

Mais ni les prouesses techniques ni l’accumulation de richesses financières exorbitantes de nos sociétés dites « avancées » ne sont capables  de répondre à ces besoins élémentaires de la vie.

Méline est une paysanne malgache de Befotaka Nord, rentrée en résistance – malgré sa pauvreté financière -elle s’engage au quotidien contre l’incurie du gouvernement.

C’est pourquoi, nous avons décidé d’être là avec elle , dans une réflexion commune pour soutenir cette « pionnière » qui avec sa seule volonté, son observation , sa ténacité, soigne les malades, accouche les femmes, accueille les enfants (foyer) , s’engage auprès des plus démunis et auprès des femmes qu’elle fédère: les FRN (Femmes Réveillons-Nous).

Ensemble nous avons réussi à créer un lieu de vie nommé le Paradis Bleu ((PB) qui tend vers l’autonomie grâce à :

                              L’Agriculture avec la Permaculture

                                        L’Éducation avec Le Foyer des Jeunes et la scolarisation de centaines d’enfants

                                                           La Santé avec un médecin dans le dispensaire proche.

cropped-tourbillon-original-pb1.jpeg

 

 

Le tourbillon est le symbole de l’énergie des femmes

Il est le tampon du Paradis Bleu pour tous les papiers officiels.

 

 

En 2015, Méline est devenue Maire de sa commune de 25 000 habitants. Elle s’appuie sur son expérience au Paradis Bleu pour transmettre les outils nécessaires à l’amélioration de la de vie du plus grand nombre , elle se bat aux côtés des femmes pour faire respecter leurs droits!

Le désir de  communiquer sur cette aventure humaine exemplaire, nous permet de vous rencontrer et d’agir avec vous aujourd’hui . Gardons à l’esprit que nous n’avons qu’une seule planète à partager entre nous tous. « L’Humanitaire, cela se passe au bout de la rue et au bout de la planète » Rolph Parta

Eve  Perron et Jacques Drouhin

Géographie

Carte MadaCarte-Madagascar-&é

        Cliquez sur le mot suivant » l’adresse internet » pour ouvrir google Maps qui permet de situer Befotaka Nord.

Madagascar, l ‘île rouge est grande comme une fois et demie  la France: 1600 km de long sur 600 km dans sa plus grande largeur. Befotaka Nord se trouve au Nord Ouest de Madagascar sur la RN6 qui traverse la grande Île dans toute sa longueur. La commune de Befotaka s’étend le long du fleuve Maevarane et compte avec les 47 « Fukuntanes » (hameaux) une population de plus de 30000 habitants.

Le climat comporte deux saisons: une période des pluies de Décembre à Mars-Avril et le reste du temps est celui de la saison sèche  avec des températures extrêmes surtout en fin d’année :Octobre , Novembre, Décembre.

La population de Madagascar a pratiquement doublé depuis 2002, elle est passée de 14 à 25 millions d’habitants. C’est une population très jeune: 40% de la population a moins de 14 ans avec un taux de mortalité infantile de 43%.

Madagascar est l’un des pays les plus démunis de la planète , l’État de droit n’y existe pas.

Plusieurs ethnies peuplent l’Île; Méline appartient à celle des SAKALAVA , ce qui signifie: » Ceux de la Longue Vallée »;  dans cette région du nord de Madagascar ,on trouve aussi les TSIMIHETSY, c’est à dire : « Ceux qui ne se laissent pas soumettre » .