PV DE L’ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DU VENDREDI 19 JANVIER 2018.

Procès verbal de l’Assemblée générale du 19
janvier 2018.
Présents : 11
Pouvoirs : 12
Excusés : 6
La réunion a commencée à 18h30 et s’est terminée à 20h 30 La présidente, Mme Eve Perron nous a d’abord présenté ses
voeux, puis elle a salué l’assemblée et a remercié tous les
adhérents de leur soutien.
Elle a énoncé ensuite l’ordre du jour qui regroupait le rapport
moral, le rapport d’activité et le rapport financier…..
1)- Rappel sur le Quorum. Nos statuts précisent que le
quorum est atteint avec 5% du nombre des adhérents ce qui
représente 4 adhérents. Avec le décompte des présents et les
pouvoirs, le quorum fut largement atteint (23).
Ce qui permit d approuver le rapport moral, le rapport d’activité
énoncé par la présidente et le rapport financier énoncé par le
trésorier.
2)- La scission en décembre 2016 de l’association
ENM et la création de MDM
Cette transition a occasionné de nombreuses démarches à
réaliser dans l’urgence afin qu’il n’y ait pas de rupture de
relations et de soutien financier avec nos amis de Befotaka.
Nous avons dû régler les formalités administratives pour la
création de l’association, effectuer les démarches bancaires,
envoyer de nombreux courriers, nourrir aussi de multiples
échanges (en direct ou par mails) afin d’expliquer aux
adhérents la situation.
La composante psycho émotionnelle de cet événement fut très
grave. La séparation brutale qui nous a été imposée, suite aux
mails diffamatoires des membres du bureau d’ENM, fut violente
pour nous et pour les gens du PB qui se sont sentis
abandonnés. Rappelons que nous étions engagés
financièrement – ne serait-ce que pour les salaires – à hauteur
de 1100€ par trimestre. Cet argent permet le bon
fonctionnement des structures qui accueille les enfants de
l’école primaire « la pépinière », les 25 jeunes vivant au Foyer,
les 11 instituteurs, les jardiniers, au total les 9 salariés du
PB(dont Méline, Jean Claude, Ida et Merry…)
Alors bien évidemment, nous étions complètement investis
pour que cette formidable aventure humaine puisse se
poursuivre.
3)- Les Nouvelles
Dans le contexte sanitaire (la Peste qui a sévi en fin d’année) et
climatique (2 cyclones Enavo et Ava), préoccupant; il nous faut
en permanence nous adapter aux ALÉAS qui, de façon
récurrente viennent contrecarrer nos projets …En ce
moment ce sont les pluies diluviennes qui emportent toutes les
plantations et rendent les routes inaccessibles.
-­‐ L’École de la Pépinière et ses 380 élèves, a été soumise
à l’arbitraire et à la corruption de l’administration. Le
gouvernement a décidé, après trois ans de
fonctionnement, de sa fermeture à la rentrée de
Septembre 2017. Après des démarches quotidiennes,
nous avons gagné avec l’obtention d’un récépissé
d’agrément définitif et la réouverture de l’école en
Octobre.
-­‐ Le Parrainage concerne 7 jeunes collégiens et lycéens
hébergés au foyer. Ce nombre est variable car Méline,
pour une période donnée et dans des circonstances
particulières, peut recueillir un jeune en difficulté, lui
donner à manger, l’héberger, le soigner, etc. Elle gère
au mieux les sommes reçues. Le parrainage paye
l’écolage, les fournitures scolaires, les repas, les
produits d’hygiène et quelques vêtements (l’ensemble
se monte à 15€/mois quand « tout va bien »et que le
prix du riz n’est pas subitement multiplié par trois)
-­‐ L’Expérience de Songhaï dont nous sommes si fiers avec
tous ces défis relevés : l’obtention des papiers
d’identité, le voyage réussi de Merry, la solide formation
sur place soigneusement relatée dans son reportage
avec ses textes et photos ; le retour au PB avec la mise
en place des projets permaculturels.
-­‐ Les premiers choix de Merry se portent prioritairement
sur le Potager/Verger et la Gestion de l’Eau (avec les
aléas climatiques récurrents, en Novembre c’était la
sécheresse, en Janvier ce sont des pluies diluviennes
qui s’abattaient dans la région).
-­‐ Infatigable, Merry enseigne le matin les mathématiques
au lycée et tous ses moments disponibles sont
consacrés à la permaculture. Grâce à son savoir il
travaille avec les 3 jardiniers qu’il forme .Son but est de
développer un potager et un verger capables:
-­‐ 1) de nourrir les habitants du PB
-­‐ 2) de tirer des profits grâce la vente des fruits et
légumes.
4) Création du site
Victor, informaticien et fils de la présidente a mis en place le
site internet : fampintantana.fr
Progressivement nous apprenons à alimenter les différentes
rubriques. Nous vous invitons à aller le visiter et à nous faire
part de vos remarques.
5) Comptes de Trésorerie
À ce jour les finances se portent assez bien avec un solde de
2100€. Notre nouvelle association « Main Dans La Main »
compte 73 adhérents. Nous essayons de convaincre chacun
qu’un versement mensuel ou trimestriel si minime soit-il nous
apporte un peu plus de confort. Cela nous permet de pouvoir
compter pour nos projets, sur des rentrées régulières d’argent.
6) Projets
Eve et Jacques partent au PB vers la mi juin 2018. C’est
la période la plus supportable du point de vue du climat ! Nous
allons partager la vie du PB pendant une quinzaine de jours.
Nous pourrons vous rendre compte des progrès réalisés avec
des photos et vous relater la vie sur place. Nous vous
transmettrons leurs messages.
Perspectives 2019 : avec la fin de l’exercice professionnel
de Jacques en décembre 2018, il sera plus difficile de collecter
des fonds. Le cabinet dentaire est le lieu propice pour parler de
l’association et proposer des expositions (fampintantan’Art),
une bourse aux livres, la vente de chocolats etc. .
Conséquemment nos ressources financières pour le PB
risquent de diminuer
7) Conclusion de la séance
Message de Méline : elle nous souhaite une bonne année et
nous adresse ses remerciements pour cette solidarité Main dans
la Main.
8) Rappel cotisations 2018
Sauf erreur ou omission de notre part, vous n’avez pas encore
renouvelé votre adhésion d’un montant de 25 € à l’ordre de
« Main Dans La Main »
12 bis Avenue Yver 89000 Auxerre.
La cotisation ouvre droit à réduction fiscale (66% du
montant versé)
Ce soutien que vous nous apportez si généreusement nous
donne les moyens de continuer à agir.
Nous vous en remercions ! La Présidente Eve Perron