Woofing

                               MADAGASCAR 

Présentation du Paradis bleu à Befotaka Nord ( voir la carte dans  la rubrique: accueil, à géographie)

Le Paradis Bleu se trouve à 10 minutes à pied du centre de la ville de Befotaka Nord qui se situe entre Antsohihy et Ambanja, au Nord Ouest de Madagascar (voir plus bas: « comment s’y rendre »). 350 élèves par jour plus une cinquantaine de personnes vivent au Paradis Bleu ou PB (nom donné par Méline, la responsable qui est également Maire de la ville depuis 2015).

Sur place,  l’école «  La Pépinière»  accueille tous les jours plus de 400 enfants de la Maternelle au Cm2 suivent l’ enseignement du programme malgache, ils sont aussi formés à l’enseignement du français et à un éveil environnemental et permaculturel.

Les activités du PB sont de loger, nourrir, encadrer et proposer un soutien scolaire aux 30 adolescents qui résident là ; d’ accueillir par ailleurs , les écoliers de « la pépinière »! Au PB on pratique aussi le jardinage, parallèlement nous travaillons au développement des principes de l’agro-écologie avec les cultures qui y sont associées selon le modèle Songhaï ( voir thématiques: Songhaï).

Notre but est d’arriver à assurer au Paradis Bleu, une autonomie alimentaire, énergétique et économique.

Séjourner au PB, c’est partager, œuvrer et échanger dans les domaines d’activités cités précédemment, c’est pratiquer un écotourisme solidaire.

Budget à Prévoir: 15 000 Ariarys soit 3,5 euros par jour (en fonction du cours)

            À ces  3,5 € par personne et par jour à donner à Méline. Il faudra prévoir en plus

– 5€ pour 3 bouteilles d’eau d’1,5l/j  (il n’y a pas d’eau potable seulement l’eau qui provient du puits ). Mais vous pouvez prévoir d’apporter un filtre à eau portatif.

– 2 à 5 € si vous avez envie de manger local et de boire une bière!

Le change se fait à Antananarivo, Antsohihy ou Ambanja où se trouvent des distributeurs carte bleue.

A votre arrivée à l’aéroport de Nossy-Be , le bureau de change, parfois ouvert, se trouve dans un container face à la sortie de l’aéroport.

Dans un pays aussi pauvre où le niveau de vie moyen est à moins de 1euro par jour – et à Befotaka probablement moitié moins-  il devient évident de participer, pour un séjour « type woofer » à l’achat de la nourriture.

Il est impossible pour les habitants du PB de supporter le surcoût de l’alimentation d’un woofeur (trois repas supplémentaires) étant donné le prix du riz , sans cesse en augmentation.

Ainsi il est proposé au voyageur:

– Trois repas quotidiens « métissés  » (dit Méline) suffisamment copieux avec des légumes, du bouillon, des fruits, crevettes séchées, morceaux de zébu, poissons

Un logement dans une grande case (draps fournis, moustiquaire),

Un à deux jerricans d’eau de 20 litres pour la toilette (Il n’y a pas d’eau potable: juste l’eau qui provient des puits.)

Repas préparé dans la cuisine collective

Pour se rendre à Befotaka Nord

    – Depuis le Sud par Antananarivo : taxi brousse en direction du Nord vers Majunga et Diego-Suarez. L’arrêt de Befotaka nord se trouve après Antsohihy et avant celui de Maromandir. Il faut compter 15 à 20 heures de taxi brousse.

  – Depuis le Nord par Nossy-Be : taxi brousse jusqu’à Hell-Ville au sud de l’île ; puis prendre un bateau (une coque) plus ou moins rapide (environ 1 h) qui vous emmène sur la Grande Île à Ankify puis taxi brousse jusqu’à Ambanja. De la gare routière prendre un taxi brousse vers le sud en direction d’ Antsohihy et arrêt à Befotaka Nord.

UNE FOIS SUR PLACE IL FAUT DEMANDER « LA PÉPINÈRE » CAR TRÈS PEU DE LOCAUX CONNAISSENT LE NOM: »MÉLINE ET LE PARADIS BLEU »

Dans le sac à dos on met :

  • Un savon (de Marseille ou autre)
  • Du papier toilette
  • Une bougie large, longue durée pour éclairer votre case
  • Huiles essentielles d’origan, de lavande aspic et citronnelle
  • Doxycline ou Malarone pour paludisme (attention Madagascar se situe en zone B pour le paludisme ; la moitié des piqûres se fait à travers les habits!)
  • Amener Mozygard, vendu sur internet qui est un anti moustique très efficace pour la peau. Imprégnation des habits avec du Biovectrol également vendu sur Internet.
  • Une prise multiple, sur place l’électricité est produite par des panneaux solaires qui alimentent l’éclairage et les prises électriques 2 à 3 heures /jour. Vous pouvez donc recharger la batterie de vos portables, appareils photos.

A votre retour : il est très important pour nous tous d’avoir votre témoignage : vous pouvez raconter, écrire, montrer vos films et photos, animer une soirée.

Coordonnées de Méline, responsable de l’association Main dans la Main traduction en malgache: Fampintantana!

Vous devrez la contacter pour organiser votre séjour. Elle vous donnera les informations pratiques pour arriver sur place.

Téléphone depuis la France: 00 261 33 09 16 709 vers 17h, ce qui fait 19 h à  Madagascar en heures d’hiver, 18h quand nous sommes en heures  d’ été.